jeudi 29 novembre 2018

Yossif Ivanov, invité de la Saison musicale des Invalides

Yossif Ivanov
Le violoniste Yossif Ivanov jouait le concerto de Beethoven, mercredi soir, aux Invalides.

Né en 1986 à Anvers, dans une famille de musiciens (son père est violon solo à l’Orchestre symphoniqe d’Anvers), il a obtenu, très jeune encore, le premier prix au Concours Musical International de Montréal avant de remporter, deux ans plus tard, le deuxième prix au célèbre concours Reine Elisabeth. 
  
Ivanov a étudié auprès de Zakhar Bron, comme Vadim Repin, et d'Igor Oïstrakh, le fils du grand David, et s’est produit comme soliste auprès de nombreuses formations de premier rang, notamment l’Orchestre Symphonique de Montréal et le London Philharmonic.
 
Plusieurs enregistrements sont déjà à son actif : les sonates de Franck, Ysaye et D’Haene (un compositeur belge contemporain), chez Ambroisie-Naïve, les concertos de Vieuxtemps, le premier concerto de Chostakovitch et le deuxième de Bartok, les deux pièces pour violon et orchestre de Dutilleux (Sur le même accord, et L’arbre des songes) couplées au concerto de Rafaël D’Haene. Très réussis, ils ont tous été abondamment salués par la critique.
 
Accompagné par l’Orchestre de Picardie, qui a donné en seconde partie de programme une 6ème symphonie de Schubert particulièrement bien enlevée, Ivanov et son Stradivarius ont déployé un jeu d’une très grande élégance, mêlant lyrisme et finesse, chaleur et précision, avec, ce qui m'impressionnne toujours autant, la grâce et l’apparente facilité des plus grands.

Ici, dans le deuxième concerto de Prokofiev :

1 commentaire:

JCMEMO a dit…

Un beau concert donc... Nous le regrettons mais la saison musicale des Invalides nous échappe : pas trop le courage de sortir le soir !
Bon week-end et amitiés de
Jean Claude