dimanche 11 novembre 2018

Prisma, les saisons et les vents

Un grand vent de fraîcheur cet automne, avec ce disque superbe de l'ensemble Prisma, consacré à des pièces instrumentales italiennes du XVIIème siècle.
  
Formé en 2014 par quatre musiciens issus des conservatoires de Brème et Hanovre (Elisabeth Champollion à la flûte à bec, Franciska Hajdu au violon, David Budai à la viole de gambe et Alon Sariel au luth), Prisma a récemment obtenu une récompense au Festival d'Ambronay, et c'est sous le label éponyme qu'il publie aujourd'hui son premier enregistrement.
  
The Seasons, c'est son nom, est ordonné en un programme habilement conçu autour des saisons et des divinités éoliennes qui les accompagnent. Rappelons qu'avant, et même pendant le développement du madrigal et de l'opéra, la musique instrumentale s'est emparée de ces figures allégoriques, en déployant une grammaire des affects, notamment ceux en rapport avec les saisons, selon la croyance classique qui établit un lien étroit entre les humeurs et l'environnement.
  
Quatre cycles, donc, pour chacune des saisons : Zéphyr, le vent suave du printemps, Borée, le souffle froid de l'hiver, Notos qui amène les orages de l'été et Euros les tempêtes de l'automne. Et pour chaque cycle, un choix de pièces instrumentales écrites par des compositeurs italiens assez peu connus, comme Giovanni Valentini, Antonio Bertali, Marco Uccellini ou Francesco Turini.
  
En prélude à chaque cycle, une improvisation solo permet à chacun des musiciens d'exprimer sa fantaisie et son talent.
  
Alternant danses et airs tendres, chaconnes, ritournelles et imitations de la nature -on entend successivement une poule, un moustique, des oiseaux, et bien sûr les vents, des plus doux aux plus violents, le programme permet de découvrir une musique d'une grande fraîcheur, contrastée et souvent audacieuse, notamment dans son usage du chromatisme. 
  
Par leur jeu maîtrisé, parfois espiègle, toujours à propos, et par leurs superbes couleurs instrumentales, pleines de vie, de chaleur et de lumière, les Prisma servent à merveille ce répertoire méconnu, que l'on aimerait continuer de découvrir avec la même excellence.
  
Prisma est soutenu par le programme européen Eeemerging (European Emerging Ensembles), projet de soutien et d'accompagnement de jeunes ensembles de musique ancienne, lancé à l'initiative du Centre culturel de rencontre d'Ambronay.

1 commentaire:

JCMEMO a dit…

Bon, j"ai toujours quelques problèmes avec les musiques dites anciennes...
Mais la video que tu proposes est incontestablement superbe !
Mon amitié.
JC