dimanche 18 février 2018

Le Livre d'heures de François 1er entre au Louvre


Ça y est ! Le Louvre vient de réunir plus de 1 400 000 euros afin d'acquérir le Livre d’heures de François Ier. 8 500 donateurs, dont votre serviteur, ont participé à la campagne.
  
Le Livre d'heures de François Ier, plus qu'un livre, est un véritable bijou. Le manuscrit est enfermé dans une reliure d'or couverte de rubis et de turquoises, ornée de deux plaques de cornaline sculptées, qui sont des pierres précieuses rouges. L'œuvre est accompagnée de son marque-page, qui constitue en lui-même un extraordinaire joyau, serti de pierres précieuses d'un côté et représentant un Christ sculpté dans une agate de l'autre. Le manuscrit, orné de seize illustrations, fut peint en 1538, puis relié avant d'être acheté la même année par François Ier.
  
Objet de dévotion, un livre d'heures reprend le texte des prières, le plus souvent des psaumes, qui sont dites à différents moments de la journée (les « heures ») et à l'occasion de certaines fêtes liturgiques (comme celles de la Vierge par exemple). Un livre d'heures comprend en général un calendrier, les heures de la Vierge, les psaumes de la Pénitence et l'Office des morts. Il n'y a pas de livre d'heures type et sa composition peut varier, suivant les souhaits de son acquéreur.
  
Ce manuscrit a connu une histoire extraordinaire en passant par les mains de François Ier, d'Henri IV, du Cardinal Mazarin, avant de prendre le chemin de l'Angleterre au début du 18ème siècle. Classé Œuvre d'Intérêt Patrimonial Majeur, il est une œuvre sans équivalent dans les collections publiques françaises et étrangères, un vestige exceptionnel des trésors des Valois totalement dispersés au cours des siècles. La préservation d'une telle merveille tient du miracle.
   

1 commentaire:

Jean Claude Mazaud a dit…

Absolument somptueux ce livre d'heures que j'ai eu plaisir à "consulter" au retour d'un long week-end à Bordeaux..
Amitiés de JC