vendredi 10 juin 2016

L'Euro 2016 en musique

Comme mes amis de Discmuseum ont fort bien traité le sujet, je me permets de reprendre leur article :

Savez-vous qui a composé la musique officielle de la Coupe d'Europe 2016 qui commence demain ? Le DJ de musique électronique David Guetta. Pour ceux qui aspirent à d'autres ondes, ou qui tout simplement ne connaissent pas ce fameux David, DiscMuseum est là ! Nous vous avons donc préparé une sélection "Musique et Football, le match du siècle". Vous verrez, le match est serré. Vous pouvez l'écouter dès à présent en cliquant là.

Début du match : 1 - 0 pour la musique classique

On commencera par rendre à César... ce qui appartient à César ! L'hymne officiel de la Ligue des Champions reprend une œuvre de Haendel, Zadok the Priest, servant au couronnement des Rois et Reines d'Angleterre depuis George II en 1727. Pour ceux qui douteraient encore que la musique classique est partout, nous avons glissé le Te Deum de Charpentier, servant d'hymne officiel à la compétition de rugby du Tournoi des VI Nations.

A la mi-temps : 2 - 0, la musique classique creuse l'écart

Saviez-vous que Pavarotti hésita entre une carrière de gardien de but et une carrière de ténor ? Mais l'amour de la musique finit par être plus fort que celui du ballon rond. On notera d'ailleurs que c'est en tant que remplaçant (brillant) que Pavarotti commença sa carrière. En effet, déjà repéré par des directeurs artistiques mais encore sur le banc de touche des interprètes, Pavarotti devint célèbre après avoir remplacé au pied levé son idole absolue, Giuseppe di Stefano, à Londres lors d'une représentation, en 1963. On écoutera donc pendant la mi-temps, cette même idole interpréter le plus grand succès commercial de Pavarotti,  "Nessun Dorma" et on se demandera si l'élève a dépassé le maître.

Deuxième partie du match : 2 - 2 le football revient très fort

Quel est le point commun entre Dimitri Chostakovitch et Edward Elgar ? Une passion dévorante pour le football ! On découvrira donc un extrait du ballet "L'Age d'or", où le compositeur russe raconte l'histoire d'une équipe de football soviétique au cœur pur partant dans un pays capitaliste et corrompu. Voilà pour l'histoire officielle. Car en vérité, Chostakovitch profite de ce voyage initiatique pour révéler tous les genres musicaux interdits en URSS. On écoutera donc un extrait de "L'Age d'or" : une polka très revisitée, dans notre sélection de la semaine.

Quant à Edward Elgar, compositeur britannique issu d'un milieu modeste, le football est une passion totale. Il fut même le premier compositeur de musique dite savante à écrire un air dédié au foot : "He Banged the Leather for Goal" ou "Il tapa le cuir et marqua", pour son équipe favorite, les Wolverhampton Wanderers. Malheureusement, il n'en existe aucun enregistrement conservé. On écoutera donc "Nimrod", un extrait des "Variations Enigma" que les supporters continuent à chanter encore aujourd'hui.

Prolongations : 3 - 2 : action décisive de la musique, qui prend le pas sur un adversaire au final assez consentant.

Tous les supporters aiment la musique classique ! Les Italiens n'hésitent pas à reprendre "La donna è mobile" en remplaçant les paroles du nom d'une personnalité qu'ils apprécient. Et il est d'usage pour la BBC de choisir une œuvre classique en introduction de chaque match. D'ailleurs, savez-vous ce que le chaîne anglaise choisit en 1998 pour la Coupe du Monde qui vit la France gagner ? "Pavane pour orchestre et flûte" de Fauré. DiscMuseum préférera écouter cette œuvre en boucle pendant la compétition, plutôt que la musique officielle de David Guetta (par superstition uniquement bien sûr).

Aucun commentaire: