mercredi 13 mai 2015

Trois Caravage à Paris

Caravage - Couronnement d'épines
Jolie visite, hier, au Musée Jacquemart-André, qui présente jusqu'en juillet prochain, une exposition autour du critique et collectionneur Roberto Longhi. 


Personnalité majeure de l'histoire de l'art italien, dont André Chastel disait : En histoire de l’art comme en musique, le grand interprète a toujours un style. Longhi me faisait souvent penser à un maestro énergique, un Toscanini, dont le tempo précis faisait briller l’œuvre de tout son éclat.

Longhi a renouvelé la critique d’art au XXe siècle, notamment en redécouvrant des artistes comme Giotto, Piero della Francesca et surtout le Caravage, dont 3 oeuvres sont exceptionnellement réunies à Paris : le célèbre Garçon mordu par un lézard de la Fondation Roberto Longhi (Florence), Le Couronnement d’épines de la Collezione Banca Popolare di Vicenza et L’Amour endormi de la Galleria Palatina (Florence).

Au cours de ses recherches, Roberto Longhi s’est également beaucoup intéressé aux primitifs, Giotto notamment, ainsi qu'aux artistes du XVe siècle à l’origine de la peinture moderne comme Masaccio, Masolino et Piero della Francesca.

Quelques uns de leurs chefs-d’oeuvre ont été prêtés pour cette exposition par la Galerie des Offices et la Galleria Palatina à Florence, les Musées du Vatican et l'Accademia de Venise. Une grande partie des peintures vient toutefois des collections rassemblées par Longhi et rassemblées dans sa Fondation de Florence.

3 commentaires:

Jean Claude Mazaud a dit…

Bravo pour ton article, Bravo aussi à Roberto Longhi, ce découvreur de talents.
Je n'ai jamais eu l'occasion de voir "Le couronnement d'épines", alors il me faudrait...
Pas mal 5 Caravage à Paris ! si on ajoute "la diseuse de bonne aventure" et "La Mort de la Vierge" du Louvre.
Enfin la video que tu proposes est passionnante...
Amitiés
JC

jefopera@gmail.com a dit…

Oui, et deux autres en province, à Nancy et à Rouen, qui sont aussi très beaux.
Nous sommes allés au Musée hier vers 11 heures, il n'y avait pas trop de monde, c'était très agréable. mais il faut prévoir un cache-nez car la clim y marchee très fort.
Amitiés
JF

MartinJP a dit…

Superbe en effet, et excellente occasion de profiter d'oeuvres pas toujours accessibles.