lundi 23 juin 2014

Audiopera : la première collection d'ebooks d'opéra

Ma passion pour la musique et l'opéra doit beaucoup à un grand monsieur, Eric Lipmann, l'animateur qui, de 1972 à 1986, présentait sur Europe n°1 une émission que je n'aurais ratée pour rien au monde, Concerto pour transistors.

Mes parents n'étaient pas mélomanes mais écoutaient en permanence cette station. C'est ainsi que j' ai découvert l'émission, un samedi soir je crois.

Certes, nous n'étions pas sur France Musique, et, en une heure, l'animateur ne pouvait que très rarement diffuser une oeuvre dans son intégralité. Mais il ne s'agissait nullement de passer des extraits des 4 Saisons ou l'Adagio d'Albinoni en boucle. L'enthousiasme débordant de Lipmann invitait au contraire à explorer des territoires plus exigeants et beaucoup moins arpentés, en tout cas totalement nouveaux pour moi.

En essayant hier soir de rassembler des souvenirs désormais bien lointains, 5 œuvres sont revenues d'un coup, par la forte impression que me fît leur découverte : Le Prologue de L'Orfeo de Monteverdi, le Dies Irae du Requiem de Verdi, l'arabesque de Cécile Chaminade, le quintette des Maîtres Chanteurs de Nuremberg et la marche funèbre (3ème mouvement) de la symphonie Titan :


A 75 ans, toujours aussi fougueux et passionné, Eric Lipmann, en partenariat avec la société d'édition numérique StoryLab, lance la première collection d’ebooks lyriques. Écoutons-le en parler :


L'ebook, c'est un peu du tout en un, qui évite d'avoir (comme souvent votre serviteur) le casque sur la tête, l'Ipod dans la main, le livret sur les genoux et le Kaminski, ouvert à la bonne page, posé en fragile équilibre sur l'accoudoir d'un canapé, et immanquablement taché de café, de tisane ou de chocolat.

Dans chaque Audiopera, on trouve une version de l'opéra dans une excellente interprétation (Giulini pour Don Giovanni, de loin ma préférée...), un résumé de l'action en haut de chaque page, le livret avec sa traduction en français ou en anglais, ainsi que plusieurs rubriques très intéressantes : un historique de l'oeuvre, une présentation des artistes, un quiz de connaissances et des extraits dans plusieurs autres versions, complément indispensable pour comparer les différentes interprétations et se faire ainsi l'oreille et le goût.

Cinq titres sont disponibles à ce jour : Carmen, Don Giovanni, Le Barbier de Séville, Rigoletto et Tosca.

Une nouvelle parution est annoncée tous les mois afin de couvrir l’ensemble du répertoire lyrique classique, de Monteverdi à Stravinsky (60 prévues). Les Audiopera sont disponibles sur l’iBookStore d’Apple et une version sous Androïd est annoncée. 

Pour plus de précisions, aller directement sur le site :


3 commentaires:

Jean Claude Mazaud a dit…

Cela va te sembler incroyable , mais je ne connaissais pas Éric Lipmann, ni son émission ...
Faut- il se lancer ?
Amitiés
À bientôt à Paris.....

PatrickNancy a dit…

Cool, je vais voir, merci du tuyau

jefopera@gmail.com a dit…

Oui, c'est vraiment très bien fait et il devrait y en avoir plein d'autres.