jeudi 10 avril 2014

Opéra Comique saison 2014 2015

L'Opéra Comique vient de dévoiler le programme de sa prochaine saison, au cours de laquelle on va fêter les 300 ans de la maison. 

Jérôme Deschamps, dont ce sera la dernière saison à la tête de la Salle Favart, a concocté une programmation joyeuse et stimulante :

Pour les fêtes de fin d'année, une Chauve-souris, comme il se doit, servie par Stéphane Degout et Sabine Devieilhe avec Marc Minkowski à la baguette, mise en scène de Ivan Alexandre.

On retrouvera à partir de janvier un duo d'habitués de la maison, William Christie et Robert Carsen, qui nous ont enchanté cette année dans Platée. Ils présentent une nouvelle féerie baroque, Les Fêtes vénitiennes, opéra ballet d'André Campra, créé à l'Académie royale de musique en 1710. Sur scène, deux chanteurs que j'aime beaucoup, et qui étaient aussi dans Platée, Marc Mauillon et Cyril Auvity.

Puis une nouveauté : Au monde, un opéra de Philippe Boesmans, sur un texte de Joël Pommerat d’après sa pièce éponyme, qui vient d'être créé au Théâtre Royal de La Monnaie, à Bruxelles, le 30 mars dernier.

Le printemps sera salué par Le Pré aux clercs, un opéra comique de Ferdinand Hérold. La première saison dirigée par Jérôme Deschamps avait permis la résurrection de Zampa. C'était avant que je commence ce blog. Voici donc, en conclusion de mandat, l’autre chef-d’oeuvre de ce compositeur romantique, une peinture haute en couleurs des journées qui précédèrent la Saint-Barthélemy. Je me demande bien ce qu'il y a de comique là-dedans, mais à l'Opéra, tout est possible, on le sait.

Ciboulette, de Reynaldo Hahn, revient dans la même production que l'an dernier (quel bonheur !), puis une seconde création, Les contes de la lune vague après la pluie, opéra de chambre de Xavier Dayer d'après le scénario du film de Kenji Mizoguchi.

L'année du tricentenaire se terminera en apothéose avec Les Mousquetaires au couvent, opérette en trois actes de Louis Varney sur un livret de Paul Ferrier. Jérôme Deschamps mettra lui-même en scène ce qui sera, c'est bien triste, son dernier spectacle à Favart.

Aucun commentaire: