dimanche 8 décembre 2013

Richard Strauss 2014

Anticipant sur le 150ème anniversaire de la naissance du compositeur, Warner (ex EMI) propose un coffret de 22 CDS regroupant les principaux opéras de Richard Strauss. Une idée de cadeau de Noël à un prix très raisonnable qui contient presque tous les opéras à l'exception des deux œuvres de jeunesse, d'Hélène l'Egyptienne et de Danaé (presque jamais enregistrés).

Les versions sont toutes excellentes, avec même quelques gravures d'anthologie, à commencer par Le Chevalier à la Rose, Karajan 1956, le Philarmonia et un trio de rêve, Elisabeth Schwarzkopf, Christa Ludwig, Teresa Stich-Randall,

Salomé, Karajan, Wiener Philarmoniker, José Van Dam et Hildegard Behrens,

Intermezzo, La Femme sans ombre et Elektra, dirigés par Wolfgang Sawallisch, avec l'Orchestre de la Radiodiffusion bavaroise,

Toujours sous la baguette de Sawallisch, un superbe Capriccio (malheureusement en mono), avec le Philarmonia, Elisabeth Schwarzkopf, Nicolaï Gedda et Eberhard Wachter et une rareté, Friedenstag (Jour de Paix), un live capté à Munich en 1988,

On y trouve aussi Ariane à Naxos dirigé par Rudolf Kempe, avec Gundula Janowitz et James King (Staatskapelle de Dresde 1968), La Femme silencieuse sous la baguette de Marek Janowski (Staatskapelle de Dresde, 1996) et une autre rareté, Daphné, dirigé par Bernard Haitink avec une superbe Lucia Popp dans le rôle titre (Orchestre de la Radiodiffusion bavaroise).

Un petit regret, Warner aurait pu joindre au coffret la version d'Arabella enregistrée par Sawallisch.


4 commentaires:

Jean Claude Mazaud a dit…

Beau cadeau il est vrai...
mais que de temps (surtout quand il est compté) pour écouter tout cela !). sans doute que je dois posséder quelques uns des enregistrements de ce coffret : je vais voir...
Je te souhaite un bon dimanche.

jefopera@gmail.com a dit…

Oui c'est vrai qu'il faut du temps, je me disais hier la même chose en programmant mes enregistrements sur Mezzo....
Et puis il y a plusieurs belles expos à Paris que j'aimerais bien voir donc il va falloir faire quelques arbitrages
Bon dimanche à toi également

Valentin a dit…

Préfère à Bartok, même si Salomé et Elektra me font mal aux oreilles . Vous allez dire que je suis difficile. Mais le Chevalier à la rose avec Elisabeth Schwarzkopf, mon dieu quelle merveille !

MartinJP a dit…

Et oui.....