samedi 9 novembre 2013

Cocteau, Matisse, Picasso méditerranéens

Au Musée Cocteau de Menton, une exposition invite à découvrir comment Cocteau, Matisse et Picasso ont partagé la passion commune de la Méditerranée.

A l'aide de photographies et d'extraits de films, qui montrent le travail de Picasso à Vallauris, de Matisse dans la chapelle de Vence et de Cocteau dans la villa de son amie Florence Weisweiller, à Saint-Jean Cap Ferrat, cette exposition replace les œuvres dans le contexte artistique extraordinairement fertile de la Côte d'Azur des années d'après-guerre.

Cocteau écrivait : Sur cette côte, nous avons essayé de vaincre l'esprit de destruction qui domine l'époque, nous avons orné des surfaces que les hommes rêvent de démolir. Peut-être que l'amour de notre travail les protégera.

Lorsque Cocteau s'y installe en 1950, Matisse vit déjà à Nice et Picasso à Vallauris. 

Tous trois mais chacun à sa manière vont sublimer leur art grâce à la thématique méditerranéenne : les faunes, sirènes, centaures côtoient les poissons, les taureaux et les pécheurs, dans un accrochage sobre et pertinent, organisé autour de plusieurs thèmes, notamment le jazz, l'amitié et la corrida.

Près de 400 œuvres, peintures, dessins, céramiques, issues du fonds du musée mais aussi de prêts extérieurs, sont présentées dans le bâtiment lumineux et ondulant de Rudy Ricciotti.

3 commentaires:

Jean Claude Mazaud a dit…

Malheureusement l'expo n'était pas ouverte lorsque j'étais à Menton...mais je viens de voir sur l'affiche qu'elle se poursuit jusqu'en novembre 2014.
As-tu vu le sympathique petit musée Cocteau du bastion qui est, je crois, toujours ouvert.
Cocteau a également décoré la salle de mariage de la Mairie.
Bonne soirée...
Amitiés
JC

jefopera@gmail.com a dit…

Oui, j'ai profité de cette visite pour aller voir le bastion et la salle des mariages ; il me reste encore la chapelle de Villefranche pour compléter cet itinéraire Cocteau (et aussi la villa Santo Sospir, mais je crois que c'est difficile à visiter)
Amitiés
JF

martinJP a dit…

Joli thème en effet, peut être que cette exposition montera à Paris ?