jeudi 18 octobre 2012

Alexandre fait le boeuf

Plus moderne que jamais, Le Bœuf sur le Toit, haut lieu du bouillonnement artistique des Années Folles, renaît de ses cendres grâce au talent d'Alexandre Tharaud.

A plusieurs reprises sur ce blog, j'ai fait part de mon enthousiasme pour l'art de ce jeune pianiste aussi talentueux que sympathique, que l'on aime beaucoup chez Chabrier, Chopin, Rameau, Scarlatti et Bach.

Pour son nouvel album, Alexandre Tharaud nous surprend et brise les codes pour venir ressusciter l'esprit du mythique Bœuf sur le Toit.

Ouvert au début des années 20, le célèbre cabaret reçoit tout ce que la création artistique de l'époque compte de grands noms : Cocteau, Milhaud, Ravel, Satie, Poulenc, Stravinski, Maurice Chevalier, Man Ray, Diaghilev, Picasso, Gide, sans oublier le tandem maison composé de Jean Wiener et de Clément Doucet.

Pour remettre l'ambiance, Alexandre s'installe au piano et "fait le bœuf" avec Bénabar, Franck Braley, Jean Delescluse, Natalie Dessay, Guillaume Gallienne, Juliette et Madeleine Peyroux.

C'est un peu tôt pour penser aux cadeaux de Noël, mais ce sera difficile de trouver un CD qui puisse plaire à tout le monde autant que celui-ci.

Laissons l'artiste nous le présenter : Ce disque est un hommage à ce lieu extraordinaire. Je crois vraiment que la musique française n’aurait pas été la même sans ce qui s’est passé au Bœuf sur le toit. Dans mon programme il y a des pièces de Jean Wiener, Clément Doucet, Darius Milhaud, mais aussi Gershwin, Kern, et puis des duos ! Car tous les soirs au bœuf sur le toit, on prenait qui était là, et on faisait de la musique ensemble, on chantait, principalement du jazz. J’en ai donc profité pour inviter mes meilleurs amis instrumentistes et chanteurs.
 
Une belle interview accordée par Alexandre Tharaud au site Qobuz :
 

8 commentaires:

JCMEMO a dit…

Après plusieurs essais infructueux (carrée noir sur l'écran) j'ai pu enfin apprécier l'interview passionnante d'Alexandre Tharaud.
Je suppose que, de nos jours, le mythique cabaret a du perdre de son éclat ?
Bon dimanche

jefopera@gmail.com a dit…

Tharaud est en effet passionnant quand il parle de la musique. Il a un ton très juste, jamais pédant et a l'air très sympathique.

Le Boeuf sur le toit existe toujours, rue du Colisée, dans le 8ème. C'est une brasserie Flo. Le décor est superbe et mérite vraiment le détour.

Bon dimanche

JCMEMO a dit…

Alexandre Tharaud n'est pas seulement un talentueux soliste.
je viens de découvrir dans le magnifique film de Haneke "Amour" qu'il est un excellent comédien. Il y interprète le rôle d'un pianiste (ancien élève du personnage incarné par Emmanuelle Riva) dans une scène bouleversante...
Il a enregistré pour le film le Premier et le Troisième Impromptu de Schubert (selon Haneke "séduit par cette trés belle musique, il a décidé d'enregistrer l'intégrale")
Le réalisateur précise : "qu'il s'est révélé être le seul pianiste capable de bien jour ce rôle. J'en ai auditionné plusieurs, tous de grands interpètes de Schubert, mais ils ne parvenaient pas à se transformer en comédiens."
Tout ceci est peut-être un peu long, mais je n'ai pu résister !
Amitiés.

jefopera@gmail.com a dit…

Merci pour l'info, je l'ignorai. J'avais déjà perçu, à l'occasion d'interviews, la belle sensibilité et le ton juste de Tharaud, mais cela, bien sur ne fait pas un comédien. Le fait qu'il réussisse pleinement dans ce rôle montre toute la richesse de sa personnalité.

MartinJP a dit…

Je n'aime pas du tout Darius Milhaud.....

jefopera@gmail.com a dit…

Moi non plus mais le CD de Tharaud contient bien d'autres morceaux sympas

Anonyme a dit…

pas terrible ce cd

JCMEMO a dit…

Il a été recompensé hier soir aux Victoires de la musique ; je suis heureux pour lui et pour toi, mais il m'a paru, à tort j'espère, en mauvaise forme physique ?
Amitiés.