mardi 8 mai 2012

Parution d'une superbe monographie de la Basilique de Saint-Denis

De temps en temps, sur ce blog et ailleurs, je lance un cri dans le vide pour dénoncer l'état de dégradation scandaleux de la Basilique de Saint-Denis. Je ne suis pas le seul, je ne sais pas si je dois m'en réjouir ou en être consterné. Car rien ne bouge, les tombeaux continuent de prendre l'eau et les sculptures de la façade principale s'effacent peu à peu sous une couche épaisse de crasse noire. 

Si la sauvegarde de la Basilique n'a jamais intéressé la municipalité communiste au pouvoir depuis toujours à Saint-Denis, l'Etat, qui en est propriétaire, ne semble pas mieux disposé à son égard. Et c'est encore plus lamentable. L'UNESCO bloque depuis des années le dossier d'inscritption sur la liste du patrimoine mondial, et tout le monde s'en fout.

La parution d'une très belle et passionnante monographie, aux éditions du Patrimoine, ne suffira pas, je le crains, à inverser la tendance. Mais sait-on jamais....

Premier chef-d’œuvre monumental de l’art gothique, église d’une abbaye puissante et lieu de pèlerinage très important au Moyen Âge, la basilique de Saint-Denis est un lieu majeur de l’histoire de France par son architecture et son inestimable collection de tombeaux. Remontant aux origines du christianisme en Gaule et conçu pour abriter la dépouille de saint Denis, elle devint l’un des principaux centres monastiques du royaume. 

Sa façade et son chevet bâtis par l’abbé Suger au XIIème siècle appartiennent aux premières expériences gothiques, complétées au XIIIème par un transept et une nef aux immenses parois vitrées.

Professeur à l’Université de Franche-Comté, Philippe Plagnieux est spécialiste des arts monumentaux du Moyen Âge occidental. Jean-Michel Leniaud est directeur de l’École nationale des Chartes.

Suivant un plan chronologique, les auteurs retracent l’histoire de Saint-Denis depuis la fondation de la basilique primitive jusqu’à nos jours. L’architecture de l’édifice et ses étapes de construction, ainsi que la nécropole royale, sont largement étudiés et commentés avec l’appui d’une riche illustration. Les somptueux trésors de l’époque médiévale, en grande partie disparus, sont également évoqués.

On peut feuilleter les premières pages de ce très beau livre sur le site du centre des Monuments Historiques :

1 commentaire:

JCMEMO a dit…

Tu ne me laisses pas souffler...
Je ferai sans doute une nouvelle visite à St Denis et à sa Basilique, quand les beaux reviendront, s'ils reviennent !