mercredi 21 mars 2012

La Basilique de Saint-Denis au Patrimoine mondial ?

Depuis 1996, la basilique de Saint-Denis est inscrite sur la "liste indicative" présentée par la France à l'UNESCO en vue de l'inscription de sites et de monuments au Patrimoine mondial de l'humanité.

De quoi s'agit-il ?

La liste du patrimoine mondial, ou patrimoine de l'humanité, est établie par le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO. Le but du programme est de cataloguer, nommer et conserver les biens dits culturels ou naturels d’importance pour l’héritage commun de l’humanité.

Le programme fut fondé avec la "Convention Concernant la Protection de l’Héritage Culturel et Naturel Mondial", qui fut adoptée à la conférence générale de l’UNESCO il y a 40 ans, en 1972. 187 États parties ont ratifié la convention (juin 2010) et, à ce jour, 936 biens, répartis dans 151 pays, sont inscrits sur la liste.

La France compte 37 sites et monuments inscrits au Patrimoine mondial et arrive en 4ème position derrière l'Italie, l'Espagne et la Chine.

Pour faire inscrire un site, la première chose que le pays doit faire est de dresser un inventaire des sites naturels et culturels les plus importants situés à l’intérieur de ses frontières. Cet inventaire est appelé la "liste indicative" et constitue un état prévisionnel des biens que le pays peut décider de proposer pour inscription au cours des cinq à dix années à venir ; antichambre de la liste du patrimoine mondial, la liste indicative peut être mise à jour à tout moment. C’est une étape importante, car le Comité du patrimoine mondial ne peut étudier une proposition d’inscription sur la Liste du patrimoine mondial si le bien considéré ne figure pas déjà sur la liste indicative.

La liste indicative dressée par la France compte 35 sites, dont le massif du Mont-Blanc, le château de Vaux-le-Vicomte ou le parc national de Port-Cros. La basilique de Saint-Denis a été présentée en raison de son importance historique mais aussi de son intérêt architectural de premier ordre : elle est en effet souvent présentée comme le premier édifice religieux construit dans le style gothique.

Les biens proposés pour inscription sur la Liste du patrimoine mondial sont évalués par deux organisations consultatives indépendantes, désignées par la Convention du patrimoine mondial. C'est au Comité intergouvernemental du patrimoine mondial qu’appartient de prendre la décision finale concernant une inscription.

Alors que des millions d'euros ont été gaspillés pour restaurer les hideuses colonnes de Buren, au Palais Royal, le dossier de la basilique est en souffrance depuis 1996, au fond de la liste indicative  -dont c'est le plus vieux dossier français- dans une indifférence quasi générale. Pourtant, le temps passe et l'état du bâtiment ne cesse de se détériorer. Il n'existe ainsi aucun projet de réfection de la façade sud de la Basilique royale, de la pierre et des portails romans de la façade ouest, alors que des vitraux ont été remplacés en 2003 par du plastique et que la détérioration de l'état général du bâtiment est chaque jour plus criante.

De plus, sous l’effet des travaux de prolongement de la ligne 13, qui ont profondément modifié le cours de rivières souterraines, le sanctuaire royal est miné par une série d’infiltrations dont l’action se conjugue à la dissémination des sels de salpêtre et à la pollution moderne. La solidité des caveaux est gravement fragilisée et nombre de monuments funéraires sont détériorés sous l’effet de l’humidité. Les ossuaires de tous les rois de France scellés en 1817 par des plaques de marbre sont victimes de graves infiltrations.

Par ailleurs, les cercueils de la crypte des Bourbons sont particulièrement détériorés. Certains sont posés sur de simples tréteaux, d’autres ont été brisés et éventrés sous l’effet de l’humidité, laissant apparaître des ossements. La crypte n’est pas du tout mise en valeur, la grille d’accès en est fermée, il n’y a aucun éclairage ou information destinée au public. Le chantier de fouilles archéologiques du sous-sol est arrêté depuis les années 1990.

On comprend d'autant moins l'incurie des acteurs en charge de ce dossier que les retombées locales de l'inscription d'un site sur la liste de l'UNESCO sont toujours considérables, multiplication du nombre de visiteurs, nouvelles subventions, développement du mécénat, etc.

Le label patrimoine mondial est un formidable accélérateur de notoriété, qui permettrait de faire connaître Saint-Denis dans le monde entier, d'une façon très positive. Après Versailles, Fontainebleau et les rives de la Seine à Paris, Saint-Denis serait le quatrième site inscrit en région parisienne.

Le jeu en vaut quand même la chandelle. Remuez-vous que diable !

Une très belle série de photos sur l'excellent blog ami JCMEMO :


4 commentaires:

JCMEMO a dit…

J'ai pris connaissance de ton article avec grand intérêt : pas facile d'obtenir ce label !
Avec intérêt, oui ! mais avec déception ! En effet (étrange coincidence), par plus tard qu'hier, nous avions envisagé de passer une journée à St Denis : pour la Basilique (que nous n'avons pas vu depuis des lustres)
mais aussi pour voir un peu la ville.
J'avoue que je suis beaucoup mois enthousiaste, enfin nous verrons !
Amicalement.

JCMEMO a dit…

Voila nous nous sommes décidés : métro Ligne 13, direction St Denis !
Loin de mon quartier plutôt "bobo" , j'ai presque eu l'impression de me trouver dans un autre pays et c'était trés agréable.
La Basilique, c'est vrai que le batiment est en bien mauvais état. Nous avons pris un plaisir immense à la visite (sans grand monde) de la Nécropole : merveilleuses retrouvailles !
Puis nous avons flâné dans la ville un peu au hasard (il faisait beau, nous avons trouvé l'ambiance semblé sympathique), dégusté un bon plat de spaghettis, arrosé d'une bonne bouteille d'Orvieto (je crois que le "resto" s'appelle "le Rialto"
Des impressions fugitives sans doute : mais quelle belle journée !
Amicalement

jefopera@gmail.com a dit…

Malheureusement, j'étais au bureau, sous ce beau soleil. Sinon, je vous aurais accompagné avec plaisir pour une petite visite de la ville, qui recèle pas mal de choses intéressantes (Parc et école de la Légion d'honneur, ancien siège de l'Humanité construit par Oscar Niemeyer, église de Viollet le Duc, etc.) Bon ce sera j'espère pour la prochaine fois.
A partir de juin, il y a à Saint-Denis un très beau Festival, avec des concerts dans la Basilique....
Bien amicalement
JF

JCMEMO a dit…

Bon il nous faudrait revenir à St Denis, peut-être cet été pour parfaire notre visite et refaire des photos de détails des tombeaux (celles prises l'autre jour sont à peu près nulles)...
Le Festival, j'y suis allé il y a des lustres (tu ne devais pas être né..) : je me souviens de "La Création" de Haydn que j'avais beaucoup aimée.
Trés amicalement
JC