mardi 22 novembre 2011

Classiques en suite accueille la pianiste Racha Arodaky

Mardi dernier, très beau concert de musique de chambre au Goethe Institut : le Wiener Klaviertrio, excellente formation dont la discographie est déjà abondante (http://www.viennapianotrio.com/) a interprété le trio Hob. 29 de Haydn, des extraits du trio opus 65 de Dvorak et surtout le trio en la mineur de Ravel, oeuvre magnifique que j'ai déjà évoquée sur ce blog à propos de son curieux second mouvement, le pantoum :


Ce concert a été donné dans le cadre de "Classiques en suite", cycle de concerts organisé par François Segré, directeur de la société Codaex. 

Créée en 2001, Codaex est un acteur de premier plan de la distribution de disques classiques en France. L'entreprise représente en effet une cinquantaine de labels (notamment BIS, CPO, PentaTone, Dynamic pour le disque, Opus Arte pour les DVD d'opéra). Plusieurs sont très actifs, comme l'italien Dynamic ou le suédois BIS, riche de quelques 2 000 références. A l'inverse, certains petits labels français se limitent à 2 ou 3 titres.

Au total, Codaex distribue chaque mois sur le marché français une centaine de nouveautés discographiques, ce qui est considérable. Véritable caverne d'Ali Baba des mélomanes et discophiles, le catalogue est riche de plus de 15 000 références. De quoi combler les collectionneurs et les amateurs les plus exigeants.

Le distributeur publie une revue, Péché de classique, qui présente et commente ses nouveautés. Elle est librement téléchargeable à l'adresse suivante : http://www.codaex.com/fr-info.html

Souhaitant faire connaître les interprètes dont il distribue les enregistrements, François Segré a eu l'excellente idée d'organiser des concerts réguliers. Comme Codaex distribue pas mal de labels allemands, tels que CPO, MDG, Oehms, Avi Music ou Myrios, le Goethe Institut a naturellement proposé son hospitalité, dans sa jolie salle de l'avenue d'Iena.

Le 6 décembre, à 20 heures, Classiques en suite accueille une très grande artiste, la pianiste Racha Arodaky, pour un récital Bach, Haendel et Rameau.

Française d'orgine syrienne, Racha Arodaky étudie au CNSM de Paris dans la classe de Dominique Merlet et obtient le 1er prix du conservatoire à l’âge de 16 ans. A 19 ans elle part étudier au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, dans la classe de Yevgueni Malinine. De retour à Paris elle se présente au concours Yehudi Menuhin et devient lauréate de sa Fondation. Sa rencontre avec Murray Perahia, dont elle est pendant plusieurs années l’une des rares élèves, parachève son parcours. Depuis 2006, Racha Arodaky est directrice artistique du festival de piano « Musique à la cour » du Château de Solliès-Pont dans le Var.

Ses enregistrements comportent des récitals Scarlatti et Scriabine (ZigZag Territoires), les romances sans paroles de Mendelssohn (BNL) et les suites pour clavier de Haendel (AirNote) dont elle nous parle dans cette émission de France 24 :


Afin de rester indépendante, Racha Arodaky autoproduit ses disques, notamment par souscription sur Facebook. Le soutien de Codaex dans leur distribution est bien évidemment un atout précieux pour la promotion de ces enregistrements, tous ovationnés par la critique. Tout récemment, elle vient de faire paraître son interprétation de trois partitas de Jean-Sebastien Bach (AirNote). Nous en reparlerons rapidement.

Pour le concert du 6 décembre, renseignements sur le site du Goethe Institut : http://www.goethe.de/ins/fr/par/frindex.htm

2 commentaires:

JPR a dit…

il y a deux ans déjà... :
http://rousseaumusique.blog.com/2009/12/05/cadeaux/

jefopera@gmail.com a dit…

Et oui.... je viens de lire votre post et vais me procurer ses précédents CD. Je trouve que sa démarche d'auto production notamment sur Facebook est bien interessante et ai très envie de la soutenir !!