lundi 2 mai 2011

Un cinéma pour réparer les âmes blessées

"Le cinéma est là pour réparer les âmes blessées" déclarait récemment, en pleine révolution égyptienne, Yousry Nasrallah, réalisateur du très beau "Femmes du Caire".

http://jefopera.blogspot.com/2010/05/femmes-du-caire.html

C'est bien à l'heure de la Révolution que va se tenir, au cinéma l'Ecran de Saint-Denis, la 6ème édition du festival "Panorama des Cinémas du Maghreb", du 4 au 8 mai. Plus d'une trentaine de films (15 longs métrages de fiction et documentaires, 19 courts), la plupart inédits, seront projetés pendant cinq jours en présence des réalisateurs invités. Au programme également, rencontres et échanges à l’issue de chaque projection, tables rondes, concerts et thé à la menthe sous la tente dressée à l'entrée du cinéma.

"Avec cette sixième édition, déclare Boris Spire, directeur de l'Ecran, nous souhaitons faire partager au plus grand nombre, d'une façon à la fois festive et constructive, notre exploration d’une cinématographie complexe qui s’invente entre plusieurs pays et qui trouve son inspiration à la fois dans le monde contemporain et dans la permanence de son identité. À l’aune des révolutions tunisienne, égyptienne et libyenne qui nous donnent une grande leçon de démocratie et prouvent qu’il y a toujours des raisons d’espérer, il s'agira de voir quels regards portent les cinéastes de Tunisie, d’Algérie et du Maroc sur ces mouvements majeurs."

Le Festival élargit aussi ses horizons avec l’arrivée de nouvelles salles partenaires à Paris : Le Cinéma des cinéastes (Paris 17) et le cinéma l’Entrepôt (Paris 14) rejoignent en effet les salles du cinéma L’Etoile de La Courneuve, Le Studio d’Aubervilliers, l’Espace 1789 de Saint-Ouen et le Trianon de Romainville.

Discussions et concerts viendront enrichir cette édition :

Concerts : Souad MASSI, qu'on ne présente plus, donnera un concert gratuit devant la Basilique, le 7 mai à 18h30 et Saïd MESNAOUI, avec son hajhouj, viendra nous faire vibrer au son de sa musique aux rythmes gnawa, en concert de clôture, le 8 mai.

Table ronde : en partenariat avec la SRF (Société des Réalisateurs de Films) : « Sociétés en mouvement, les citoyens cinéastes au coeur de la refondation des cinémas du Maghreb » avec des cinéastes marocains, algériens et tunisiens du collectif Exit, le dimanche 8 mai à 14h.

Hommage à Ahmed Bouanani, véritable légende du cinéma marocain décédé le 6 février 2011. Connu des cinéphiles pour avoir réalisé le long métrage culte Le Mirage en 1979 et participé à Wechma, un autre long métrage qui a façonné l’histoire du cinéma marocain, Ahmed Bouanani était également poète, écrivain et dessinateur. Il a révélé plusieurs cinéastes, dont Daoud Aoulad-Syad qui présentera en ouverture du Panorama son dernier film La Mosquée.

Programme complet sur le site du Festival :
 

1 commentaire:

JCMEMO a dit…

Un Festival certainement encore plus passionnant dans le contexte actuel..
Peut-être, même si ce n'est pas la trés grande forme, aurais je le courage de me déplacer jusqu'au Cinéma des Cinéastes ?