mercredi 4 mai 2011

Sang Culotte, Festival érotico porno gore à Saint-Denis

Je me disais bien que le XIème arrondissement était ringard et embourgeoisé. Pour ceux qui ne le savent pas encore, le top de la branchitude est  aujourd'hui à Saint-Denis. Et un seul regret en partant bientôt pour Naples, celui de ne pas pouvoir aller au 6B :
  
 
Communiqué du 6B :

"Le sang culotte propose un festival pluridisciplinaire in situ, investissant un espace avec une cinquantaine d'artistes de tous bords.

Ce festival à pour but de mettre en valeur le rapport entre l'érotisme, la pornographie, la violence et l'œuvre d'art, qu'elle soit plastique, vivante, vidéo ou musicale, Protestation contre l’idée séparée que l’on se fait de la culture, comme s’il y avait la culture d’un côté et la vie de l’aut...re;  et comme si la vraie culture n’était pas un moyen raffiné de comprendre et d’exercer la vie (A. Artaud).

Né de notre volonté de proposer au grand public des évènements différents ayant pour perspectives de véhiculer de nouvelles formes surprenantes et originales, nous organisons cette année la 4eme édition du Sang Culotte au 6B, sur la base d'un univers hospitalier aseptisé et inquiétant.

Je me sens seulement profondément engagé envers l’époque où je vis et les gens qui vivent à mes côtés. Je crois qu’un tout peut contenir côte à côte barbarie et subtilité, tragique et rire grossier, qu’un tout naît de contrastes et que plus ces contrastes sont importants, plus ce tout est palpable, concret, vivant (T. Kantor)".

6B Sang Culotte EXP n°4, jeudi 5 et vendredi 6 mai, 19h/2h00, entrée 5 euros
6/10 quai de Seine
Saint Denis

4 commentaires:

MartinJP a dit…

A quand un opéra "érotico porno gore" ?

JCMEMO a dit…

Pas de regret à avoir quand on part pour Naples ! Heureux homme, c'est une ville que j'adore, passionnante mais pas toujours évidente à découvrir : il ne faut pas hésiter à entrer dans les cours des immeubles. Mais tu connais peut-être...
Bonne soirée et bon séjour.

jefopera@gmail.com a dit…

oui, j'y vais avec beaucoup d'enthousiasme ! Et je n'hésiterai pas à pousser les portes des palais. En revanche, assez difficile d'avoir des places pour le San Carlo. Il faudra peut être se contenter d'une visite.

jefopera@gmail.com a dit…

En réponse à MartinJP, que je remercie pour ses commentaires sympathiques : voir le compte rendu, sur ce blog, de l'opéra de Chostakovitch Lady macbeth de Mzensk !