mercredi 2 mars 2011

Princes collectionneurs

Pour l'inauguration de ses nouveaux espaces le 26 janvier 2011, la Pinacothèque de Paris organise deux expositions exceptionnelles autour du thème de la naissance d'un musée : la collection des Romanov qui a donné naissance au musée de l'Ermitage et celle des princes Esterhazy, à l'origine du musée de Budapest.
  
Constituées à partir de la fin du XVIIème siècle, les collections russe et hongroise comptent rapidement parmi les plus importantes d'Europe, chaque tsar et chaque prince ayant continué, à sa façon, à enrichir les acquisitions de ses prédécesseurs.

Les deux expos présentent chacune une cinquantaine de toiles issues de ces prestigieux musées. Toutes ne sont pas inoubliables, notamment celles des écoles espagnole, flamande et allemande qui m'ont assez déçu.

Il faut néanmoins se précipiter à la Pinacothèque pour admirer plusieurs chefs d'oeuvres absolus, qui justifient à eux seuls le déplacement : deux Rembrandt chez les Romanov (dont le David et Jonathan ci-dessus) et deux Raphaël du côté des Esterhazy (dont la célèbre madone dite "Esterhazy" et le portrait de jeune homme, ci-dessous).






L'école vénitienne est bien représentée avec des toiles de Titien, Veronese et Tintoret. La peinture française n'est pas en reste, avec quelques très belles oeuvres du Lorrain, de Lancret et de Vernet ainsi qu'un superbe portrait d'Elisabeth Vigée Le Brun.

Jusqu'au 29 mai 2011, Pinacothèque de Paris, 28 place de la Madeleine, ouvert tous les jours de 10.30 à 19.30
 

2 commentaires:

JCMEMO a dit…

Il nous faut donc rendre hommage à tous ces princes, à l'Eglise qui ont contribué à la constitution de notre patrimoine artistique.
Amicalement

MartinJP a dit…

Effectivement bien belles expos ; je les ai vues récemment toutes les deux avec plaisir. C'est un peu commercial comme approche, mais néanmoins réussi.
Et puis, Raphaêl !!!!