mercredi 6 octobre 2010

Space opéra

J'apprends ce matin une nouvelle qui va sans nul doute bouleverser l'histoire de l'art lyrique : le premier opéra en klingon a fait ses débuts à La Haye en septembre dernier.

Kesako ? Le klingon est une langue construite dans les années 1980 par le linguiste américain Marc Okrand, pour la race du même nom, de la série télévisée Star Trek.

Intitulé U, l'opéra est l'œuvre du Klingon Terran Research Ensemble (KTRE), aux Pays-Bas, qui l'a réalisé avec le soutien de Marc Okrand. Son directeur artistique, Floris Schönfeld, explique avec conviction que la tradition de l'opéra est une part importante de la culture klingon, qui s'appuie notamment sur des principes de combat musical : la beauté, dans la musique klingon, provenant de l’impact de deux forces en opposition. Eef van Breen a écrit la musique, Pia Maria a créé les costumes et le décor et la dramaturge Céline Buren est l'auteur du livret.

U met en scène l'un des mythes fondamentaux de la culture klingon. Kahless, le futur fondateur de l'empire klingon, doit tuer son frère Molor, l'assassin de son père. Sur le site officiel du projet, on en apprend un peu plus : Pour restaurer son honneur, il doit visiter le monde des morts, forger une arme redoutable, s'unir à son amour vrai, dame Lukara, et prendre part à de nombreuses batailles épiques. À travers cette aventure grandiose, Kahless redéfinit ce que signifie être véritablement klingon. Quel homme que ce Kahless...

La première représentation, entièrement en klingon, d'une durée d'une heure et demi, eut lieu au théâtre Zeebelt à La Haye, le vendredi 10 septembre 2010, devant une salle comble... de 90 spectateurs.
 

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Un succès certain !