lundi 23 août 2010

Junko Inada

Pur moment de bonheur jeudi dernier : la jeune pianiste japonaise Junko Inada donnait un récital Rachmaninov et Chopin, dans le cadre de l'Heure Musicale du Marais.

Sous l'aspect d'une jeune femme menue, discrète et douce, se cache une virtuose de haut vol, volontaire et passionnée, dont le jeu à la fois puissant et sensible, souple et précis, expressif et retenu, fait merveille dans ce répertoire, certes rebattu, mais toujours puissant quand il est entre les mains d'un interprête de caractère.

Junko connait bien la France puisqu'elle a étudié au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où elle a obtenu le premier prix de piano et de musique de chambre. Récompense qui s'ajoute à de nombreuses autres distinctions internationales -lauréat du concours national de musique du Japon, du Monte-Carlo Piano Master, etc...

Junko Inada se produit aujourd'hui surtout au Japon mais se rend régulièrement en France, en Allemagne et en Angleterre. Comme concertiste, elle a joué avec plusieurs grandes formations, notamment l'Orchestre Symphonique de Moscou et le Tokyo New City Orchestra.

Son premier enregistrement, intitulé Tableaux, consacré à la musique russe, regroupe les Tableaux d'une exposition de Moussorgsky et les Etudes tableaux de Rachmaninov. Il n'est pour l'instant distribué qu'au Japon.

Aucun commentaire: