samedi 7 novembre 2009

La Dolce Fiamma

Avec ce nouveau disque, Philippe Jaroussky fait revivre l'oeuvre d'un compositeur un peu tombé dans l'oubli, sans doute écrasé par le poids de son patronyme, Jean Chrétien Bach (1735-1782), le onzième et dernier fils de Jean-Sébastien.

"Bach n'est plus, quelle perte pour la musique !" s'exclama Mozart, témoignant alors de la renommée de Jean-Chrétien. Surnommé "le Bach de Milan", Jean-Chrétien fût le seul membre de l'illustre famille à s'immerger dans le monde de l'opéra, où il connut rapidement le succès, notamment par la grâce mélodique de ses airs et ses orchestrations raffinées, mariant avec beaucoup de métier la rigueur héritée de son père et le génie mélodique italien.

Philippe Jaroussky explique très bien ce choix : "Depuis déjà quelques années, après m'être beaucoup concentré sur le répertoire italien du XVIIème et du début du XVIIIème siècles, j'ai découvert peu à peu toute la richesse d'un répertoire moins connu, entre 1750 et 1780, qui marque la fin du baroque et le début de l'ère classique avec des compositeurs tels que Jommelli (dont le Demoofonte a été mis l'an dernier au répertoire de l'Opéra de Paris), Paisiello (auteur d'un savoureux Barbier de Séville, quelques décennies avant Rossini), Cimarosa et Jean-Chrétien Bach. Ce dernier a été un des compositeurs les plus importants entre Haendel et Mozart.....ses œuvres possèdent une fraîcheur et une originalité qui sont le reflet d'une personnalité hors du commun, à la fois charmeuse, intrépide, rebelle et à l'affût des innovations de son temps".

Pour son récital, Philippe Jaroussky a choisi des arias extraites de six opéras, La Clemenza di Scipione, Artaserse, Orfeo ed Euridice, Adriano in Siria, Carattaco et Temistocle.

Le disque, déjà couronné d'un Choc de Classica, d'un Diamant d'Opéra Magazine et d'un Diapason d'or, est un vrai bonheur : la technique à toute épreuve de Philippe Jaroussky, la délicatesse qu'il apporte aux ornements, son intonation expressive mais sans excès donnent à cette musique une élégance hors pair, faite de subtilité et de délicatesse.

Aucun commentaire: