jeudi 3 septembre 2009

Le street art à la Fondation Cartier

L'exposition Né dans la rue - graffiti présentée jusqu'au 29 novembre à la Fondation Cartier, montre la vitalité d'un mouvement artistique né dans les rues de New York au début des années 70, dans les quartiers populaires de Manhattan, de Brooklyn et du Bronx.

Le parcours de l'expo revient sur l'apparition du graff urbain, en montre les styles et les techniques et présente certaines figures majeures du mouvement, notamment par des videos qui nous permettent de faire connaissance avec de placides cinquantenaires ; pour certains d'entre eux artistes reconnus, ils évoquent de façon souvent touchante leur adolescence taggueuse et rebelle, sur les murs de New York et sur les rames de son métro.

Il est aussi intéressant de voir comment le mouvement s'est inscrit dans le paysage culturel new yorkais dès la fin des années 70 et comment le monde de l'art "officiel" s'est intéressé à lui, voire, pour certains puristes, l'a récupéré. L'expo traite aussi des rapports entre le graff et le hip hop.

Choisis pour la singularité de leur oeuvre et la force de leur vision, Basco Vazco, Cripta, JonOne, Olivier Kosta, Barry McGee et quelques autres ont investi les espaces, les façades et les jardins de la Fondation pour une expo vraiment originale et très intéressante, après laquelle on ne regardera plus les tags de la même façon.

(Illustration : Fancie, Train gris trois fenêtres, 2009, spray sur panneaux en métal)

1 commentaire:

JCMEMO a dit…

J'ai vu, en son temps cette excellente exposition..