lundi 23 mars 2009

La Tétralogie à l'Opéra de Paris

Nicolas Joël, le nouveau directeur de l'Opéra de Paris, a dévoilé aujourd'hui une partie du programme 2009 / 2010. Votre fidèle serviteur, qui se rendra dimanche matin à Garnier, pour la présentation officielle aux abonnés de cette nouvelle saison, reviendra plus longuement sur cet événement très important.

Mireille, pour ouvrir la saison, marque le retour très attendu d'un répertoire français, injustement négligé depuis quelques années. Parmi les autres raretés (et il est vraiment triste de classer Mireille dans cette catégorie, même si c'est la réalité), je note La Ville morte de Korngold, merveilleux opéra viennois du début du XXème siècle.

Mais, après une saison 2008 / 2009 pauvre en stars, on frémit déjà de bonheur à l'idée d'aller écouter Natalie Dessay dans La Somnambule et La Bohème (Musette), Anna Netrebko et Rolando Villazon dans L'Elixir d'amour et Idoménée, Juan Diego Florez dans La Donna Del Lago, Jonas Kaufmann dans Werther, Marcelo Alvarez dans Andrea Chenier.

Cette nouvelle saison est aussi le retour de chanteurs français un peu moins connus mais de grand talent : Mireille Delunsch chantera Platée, Vincent Le Texier s'attaquera au rôle difficile de Wozzeck, Karine Deshayes interprètera Rosine dans Le Barbier de Séville et Ludovic Tézier, que nous applaudissons en ce moment dans Werther, chantera Don Carlo.

Et, pour la première fois depuis 50 ans, la Tétralogie à l'Opéra de Paris (L'Or du Rhin et La Walkyrie, qui seront complétés par Siegfried et Le Crépuscule des dieux en 2010 / 2011).

1 commentaire:

Denis von Basel a dit…

Et à Aix, cette années, le dernier volet de la Tétralogie nous sera donné dans une mise en musique du Philarmonique de Berlin sous la direction de Simon Rattle. La boucle peut donc recommencer à être bouclée à Bastille !